Une industrie artisanale désigne un système de production dans lequel les biens et les services sont produits à domicile en petites quantités. Comme des paniers en bambou et en osier faits à la main. Par définition, une industrie artisanale désigne un système de production dans lequel les biens et les services sont produits à domicile en petites quantités par opposition à une production à grande échelle dans une usine.

La plupart des industries de l’artisanat se concentrent sur la fabrication de biens et de services uniques qui nécessitent de nombreux producteurs qui travaillent pour la plupart à temps partiel. En outre, cette industrie ne nécessite pas beaucoup de capitaux pour démarrer, ce qui équivaut à un montant modéré de revenus que l’entreprise génère. Malheureusement, comme il s’agit de petits producteurs, ils ne bénéficient pas autant du soutien du gouvernement que les grands producteurs qui apportent une contribution importante à l’économie. à plus grande échelle, l’industrie artisanale fait partie d’un système connu sous le nom de “système de mise en boîte”.

Dans le cadre de ce système, également appelé système domestique ou système d’atelier, un agent ou un gestionnaire central donne du travail aux entrepreneurs qui travaillent à domicile ou dans de petits ateliers. Après la révolution industrielle et l’invention de machines plus efficaces, ce système est devenu moins populaire en raison de sa faible vitesse. Dans les périodes précédant l’urbanisation, ce système convenait à la plupart des gens car personne n’avait à se déplacer pour travailler.

Histoire de l’industrie artisanale

 Au départ, le terme était associé aux producteurs qui s’installaient chez eux et faisaient des choses comme la fabrication de dentelles, la couture et la fabrication d’articles ménagers. à l’époque, la majeure partie de la main-d’œuvre était fournie par les membres de la famille, un chef d’entreprise fournissant les matériaux nécessaires à la production. Avant la révolution industrielle, certaines des plus grandes entreprises du monde étaient autrefois des industries artisanales. La mise en place de ces entreprises est relativement simple.

Un chef d’entreprise ou un opérateur (qui est également le fournisseur du matériau) voyage dans le monde entier pour acquérir les matières premières nécessaires. Ensuite, le gestionnaire livre les matières premières aux producteurs qui rendent ensuite le produit fini pour la vente sur les marchés locaux ou étrangers. La révolution industrielle en Occident a en fait été provoquée par ces entreprises, en particulier celles qui avaient la capacité et la prévoyance de se développer. Avant la révolution, les chalets étaient surtout actifs pendant l’hiver. La raison en est que l’agriculture n’était pas très rentable en hiver, ce qui a obligé les gens à chercher d’autres sources de revenus.

Économies en développement

Dans ces économies, les industries artisanales jouent un rôle vital dans l’économie de régions comme la nôtre. L’une des façons dont ils servent l’économie est la fourniture d’emplois, d’autant plus qu’ils impliquent beaucoup de travail. Dans les zones urbaines, les revenus générés sont probablement négligeables. Toutefois, ce type d’ateliers dans les zones rurales peut en fait générer des revenus suffisants pour compléter les revenus provenant de la vente des récoltes. Ces ateliers peuvent vendre leurs produits sur un marché local ou en chercher un éternel. Au fur et à mesure que le pays se développe et que le montant des salaires augmente, ces industries sont obligées de s’adapter et d’acquérir de nouvelles technologies.

Par conséquent, elles devront également entrer en concurrence avec d’autres entreprises pour obtenir une main-d’oeuvre expérimentée, ce qui accroît encore les défis. Les industries qui peuvent s’adapter finissent par faire le plus de profits tandis que d’autres ferment ou stagnent.