Des conseils contre les nuisances sonores du voisinage

Publié le : 11 janvier 20244 mins de lecture

Une fête des voisins ou tout simplement l’aspirateur passé trop souvent  ; les nuisances sonores des voisins peuvent toujours se produire et cela est très gênant. Cette situation devient très facilement irritante surtout si vous devez retourner au travail le lendemain ou que vous voulez simplement profiter du calme et de la tranquillité dans votre propre maison. D’ailleurs, peu importe que vous ayez une maison super moderne ou une maison authentique des années 60, il est parfois impossible d’éviter les nuisances sonores des voisins. Au fait, il se peut aussi que votre propre appartement soit bruyant. Heureusement, il existe de bons conseils qui peuvent vous aider à réduire autant que possible la pollution sonore.

Isoler les mûrs

Une bonne isolation de votre maison est primordiale si vous voulez éviter les nuisances sonores. Certes, on ne peut pas toujours s’en occuper soi-même. En tant que locataire, vous n’avez pas la possibilité de contrôler si les maisons sont bien isolées, mais la plupart des nouveaux appartements et maisons en tiennent déjà compte. Si vous voulez louer votre appartement vous-même, vous avez également une influence sur les occupants (conseil : louez votre propre maison). Grâce à une bonne isolation dans le mur creux, à un chauffage par le sol avec une bonne isolation et à des verres HR, vous pouvez déjà faire beaucoup pour réduire la pollution sonore et rendre votre maison plus durable.

Remplissez votre maison

Vous avez un appartement avec de grandes pièces ? Une grande pièce est souvent excitée pour plusieurs raisons. La meilleure façon de remplir ces grands espaces est de le faire de manière subtile. Par exemple, accrochez de belles peintures contre la pollution sonore, veillez à ce que le sol ne fasse pas trop de bruit en plaçant un tapis, mettez des plantes dans votre chambre, remplissez les coins de la pièce avec un canapé ou une chaise et choisissez des rideaux en lin par exemple. Ces pièces dans votre chambre peuvent notamment étouffer le son, ce qui est agréable pour vous et vos voisins.

Recherchez les trous et les fissures

Dans de nombreux appartements, il n’est pas souvent perceptible, mais chaque pièce présente généralement des trous et des fissures qui permettent au son d’entrer, mais aussi de sortir. Les bâtiments anciens en particulier souffrent de ces « trous de courant d’air », ce qui affecte l’isolation du bruit et de l’air. Les zones sensibles que vous pouvez certainement passer sont les cadres de fenêtres, les fenêtres, les coins généraux de chaque pièce et la finition du sol. Le colmatage des trous et des fissures ne permet pas de contrer complètement la pollution sonore, mais il peut l’améliorer.

Acoustique

L’acoustique de votre maison contre les nuisances sonores est très importante et cela peut être réalisé non seulement sur vos murs ou votre sol, mais aussi certainement au plafond. Vous l’auriez deviné, mais le plafond est un espace libre où l’on peut tout au plus accrocher une lampe. Un bon plafond garantit l’absence d’écho ou de réverbération, de sorte que les sons restent dans la pièce elle-même. C’est pourquoi vous devriez vous renseigner sur les panneaux de plafond acoustique. Cela permet de s’assurer que vos voisins d’en haut ne sont pas gênés par vos bruits, mais vous pouvez aussi clairement limiter les nuisances sonores d’en haut.

Dernier recours

Si les solutions ci-dessus ne fonctionnent pas, il n’y a souvent qu’une seule solution : vendre sa maison et trouver une maison ou un appartement plus calme. Faites toujours inspecter l’isolation acoustique par un expert en construction (surtout dans le cas d’une maison ancienne), afin d’éviter toute nuisance sonore à l’avenir.

Plan du site