Le premier réseau d’égouts connu a été construit à Nippur (Irak) vers 3750 avant JC. Cette évolution nous a permis d’éviter les problèmes sanitaires qui peuvent être générés en cas d’absence d’un bon réseau d’égouts permettant la collecte et le transport des eaux usées, devenant ainsi un service de base dans les villes. Ensuite, nous vous avons compté les caractéristiques et les éléments qui composent un réseau d’assainissement actuel : Types de réseaux d’assainissement. Dans les réseaux qui composent le système d’assainissement d’une ville, on peut trouver deux types principaux selon la forme sous laquelle l’eau est collectée et transportée.

Réseau d’égouts ville : réseaux ou systèmes de séparation

Ils sont composés de deux réseaux indépendants, un chargé de collecter les eaux domestiques et industrielles, et un autre des eaux de pluie et de nettoyage des routes. Réseaux ou systèmes unitaires Ce type de réseau ne comporte qu’un seul conduit dans lequel les eaux usées et les eaux de pluie sont collectées et transportées. Dans le cas de réseaux d’égouts très étendus, principalement dans les grandes villes, il est possible de trouver des systèmes mixtes dans lesquels les deux types coexistent selon la zone.

Morphologie d’un réseau d’égouts ville

Le tracé final du réseau d’égouts d’une ville sera influencé par divers facteurs, notamment la topographie et la géologie du terrain ou les caractéristiques urbaines de la zone.Chaque fois que la topographie le permet, il est prioritaire que l’ensemble du réseau ou la majeure partie de celui-ci permette un écoulement gravitaire de l’eau, car sinon il faudrait recourir au pompage, ce qui entraîne des difficultés techniques et un coût économique élevé. Un autre facteur important lors de la construction du réseau sera le type de terrain dans la région, qui aura une incidence tant sur le tracé que sur les méthodes de construction utilisées. Enfin, le réseau d’égouts doit coïncider avec les routes et les espaces de la ville, de sorte que son développement devra tenir compte de l’occupation du sol, de sa classification urbaine et des éventuels développements futurs. Nous examinerons ensuite les éléments qui composent un réseau d’égouts, qui sont divisés en quatre catégories : Les éléments de captage Ils sont chargés de collecter l’eau, tant les eaux usées que les eaux de pluie, et de l’introduire dans le réseau. Dans le cas des eaux usées, des branchements privés sont utilisés pour relier le drainage des bâtiments au réseau public. Elles sont composées de trois parties : un puits situé dans l’axe de la façade du bâtiment, un canal de raccordement et un dispositif de raccordement au réseau d’égout public. Ils sont divisés en trois parties, la grille de collecte, le conduit de raccordement et le raccordement au collecteur. Éléments de visite et d’inspection Les regards peuvent être visitables, dans le cas des collecteurs de grande section, ou non visibles, ils servent à introduire les équipements de nettoyage et d’inspection à travers eux.

Réseau d’égouts ville : éléments de transport

Il s’agit de tuyaux linéaires dont le but est de transporter correctement l’eau recueillie par les éléments collecteurs. Ils peuvent avoir différents types de sections, et il y a celles qui peuvent être visitées ou celles qui ne peuvent pas être visitées. Éléments spéciaux Enfin, nous avons des éléments spéciaux qui ne sont pas présents dans tous les réseaux d’égouts et qui seront utilisés dans des situations spécifiques pour répondre aux points critiques, en retenant et en régulant les débits et en agissant comme un contrôle pour l’exploitation. Certains de ces éléments sont : les puits de débordement, les rapides, les déversoirs, les réservoirs d’orage, les stations de pompage, les chambres de décharge, etc.Conduites d’égout Pour le bon fonctionnement du réseau, il est nécessaire que les conduites qui le composent répondent à certaines exigences en termes de conditions hydrauliques et structurelles. En ce sens, il sera nécessaire que tous les éléments soient étanches pour qu’il n’y ait pas de pertes, et que la rugosité soit faible afin de réduire au maximum les pertes de charge. Si vous êtes intéressé par la gestion et les services de l’eau, n’hésitez pas à demander des informations sur nos cours connexes.