L’avocat en droit du travail

Le droit du travail est jonché de grandes dates. En perpétuelle adaptation, ce pan du droit évolue constamment. Ainsi on a d’abord vu l’interdiction faite aux enfants de moins de huit ans de travailler, l’instauration du droit de grève, des lois régissant le travail des femmes, l’institution d’un Code du travail, puis des évolutions sur le nombre d’heures travaillées par semaine, des lois sur les licenciements économiques, sur la modernisation du dialogue social … L’avocat en droit du travail est ainsi perpétuellement obligé de s’adapter aux nouvelles évolutions.

Comment choisir un avocat ?

Ce choix est principal car c’est lui qui défendra le dossier et qui suivra l’affaire de bout en bout. De ces compétences dépend donc le résultat. Mieux vaut alors opter pour un avocat spécialisé en droit du travail. D’autre part, il faut savoir ce qu’on attend de lui : simples conseils juridiques ou accompagnement devant les tribunaux. En effet, certains sont plus aptes dans un domaine ou dans l’autre.

Autre question à se poser : la situation géographique du professionnel. En effet, s’il s’agit de simples conseils, peut être vaut-il mieux se fier à sa réputation et à ses compétences plutôt qu’au lieu de son cabinet, les échanges pouvant se faire aisément par mail ou par téléphone.

Point essentiel voir crucial : le premier contact. Un échange doit immédiatement s’établir entre le client et l’avocat. S’il se met à la portée du plaignant en employant un langage adéquat, s’il pose des questions pour bien appréhender la situation, s’il explique de façon claire le déroulé de l’affaire et s’il paraît compétent, alors le bon choix a été fait. La confiance instaurée, une convention d’honoraires sera alors établie.

Les honoraires peuvent d’ailleurs être aussi un critère important. Les différences sont importantes et dépendent notamment de la grandeur du cabinet, de la notoriété du professionnel, mais aussi de la difficulté du dossier à traiter. Cependant, ces honoraires sont généralement établis en tenant compte des ressources du client et de sa situation financière au moment de l’affaire.

Par ailleurs, rien n’empêche un futur client de s’enquérir de la réputation d’un avocat en consultant son site internet. Non seulement, y figure ses domaines de compétences mais aussi ses honoraires. Une comparaison peut alors être établie avant de procéder à un choix.

Une bonne adresse

Maître Emilie Bertholet professe depuis 2014 dans la région lyonnaise. Spécialiste entre autres, en droit du travail, elle intervient auprès des salariés mais aussi des employeurs.

Les manquements au code du travail et les licenciements sont nombreux et nécessitent parfois une procédure lourde de la part du salarié. En effet, l’employeur se doit de respecter les termes définis dans le contrat de travail établi lors de l’embauche. Le non-respect de ces termes entraîne souvent soit une résolution à l’amiable soit une procédure devant le conseil des Prud’hommes. Maître Berthollet prend alors le dossier en charge et accompagne le client jusqu’à la finalité du litige.

De même, pour une procédure de licenciement qui paraît abusive. Elle vérifiera que toutes les étapes ont bien été respectées : convocation à l’entretien préalable par une lettre recommandée ou remise en main propre, l’entretien préalable au cours duquel l’employeur évoquera les motifs puis enfin la réception de la lettre de licenciement. A réception de ce courrier, elle conseillera son client sur la suite à donner. Quelque soient les procédures en cours, Maître Berthollet saura informer le salarié sur ses droits et choisira avec lui la meilleure stratégie juridique.

Les employeurs peuvent, eux aussi, faire appel aux compétences d’un avocat en droit du travail. Celui-ci change alors de casquette et devient rédacteur et conseiller. Pensé en amont, l’écriture des contrats de travail par exemple, peuvent éviter bien des déboires à une entreprise. Maître Berthollet se propose de rédiger ces contrats de travail qu’ils soient à temps partiel, en CDD, en CDI … ou plus spécifiques encore. De plus, elle gère, à la demande, les problèmes liés aux ruptures conventionnelles, aux procédures de licenciement, toutes ruptures liées aux contrats de travail, ainsi que les procédures disciplinaires.

Les grandes sociétés s’adjoignent souvent les services d’un avocat spécialisé lors des élections professionnels et des consultations avec les représentants du personnel entre autres, s’épargnant ainsi des erreurs malencontreuses.

Que l’on soit salarié ou employeur, le code du travail impose des règles à respecter et mieux vaut, en cas de problèmes ou pour les prévenir, faire appel à un avocat spécialisé dans ce domaine qui saura prévenir et régler les éventuels différends.