Facebook a récemment ouvert cinq pop-up cafés en Angleterre. Les détaillants utilisent le concept de magasin pop-up depuis un certain temps. Ce canal de vente intéressant offre également de nombreuses possibilités aux banques et aux caisses d’épargne. Les pop-up stores sont une forme de distribution éprouvée dans le commerce de détail ou dans le secteur de la gastronomie pour stimuler le marketing et les ventes de manière innovante et efficace. C’est le résultat de magasins ouverts brièvement qui surgissent dans des endroits inhabituels souvent même à l’improviste et disparaissent à nouveau après peu de temps. Les cibles spéciales des magasins à succursales multiples sont par exemple, les détaillants utilisent des locaux commerciaux vacants pour effectuer des ventes de stocks dans un délai limité et c’est là que cela devient particulièrement pertinent pour les banques pour tester de nouveaux concepts commerciaux et de vente. Les pop-ups peuvent également jouer un rôle dans des campagnes de marketing spéciales.

Un pop-up store : c’est quoi exactement ?

Que vous entendiez parler de “boutique éphémère”, “espace éphémère” ou de “Pop-Up Store”, il s’agit strictement de la même chose. Le Pop-Up Store s’est emparé du monde entier et s’est affirmé sur le marché de l’immobilier comme une grande tendance, vouée à le demeurer. Qu’est-ce donc que ce nouveau format qui repense totalement le monde du retail ? Lancé dans les années 90 dans les grandes villes comme Tokyo, Londres, Los Angeles et New York, les Pop-Up Stores sont des espaces éphémères commerciaux, ayant pour but de vendre de la marchandise, puis de disparaître. Le type de produit commercialisé ne connaît pas de frontières : mode, technologie, nourriture, beauté, les marques s’expriment sur tous les sujets, laissant libre court à leur créativité. Le Pop-Up Store propose une expérience extrêmement engageante pour le consommateur, ce qui lui donne de la valeur.

Où trouver un espace pour faire un Pop-Up Store ?

Lofts, boutique sur rue, appartements, centres commerciaux, c’est très facile de trouver un endroit pour un « pop-up store ». Quand la recherche d’espaces vous prenait des mois, et vidait vos comptes bancaires ? Désormais, c’est une recherche qui se fait même sur la pause déj !

Les pop-up cafés comme mesure de confiance

Facebook a récemment ouvert plusieurs pop-up, les cafés dans différentes villes du Royaume-Uni. Les clients peuvent y obtenir des boissons gratuites s’ils participent à un contrôle de la vie privée. L’objectif est de familiariser les utilisateurs avec leurs paramètres de confidentialité sur Facebook et ainsi de renforcer la confiance dans Facebook ou de la regagner après les récents scandales de données. Aujourd’hui, plus de dix ans après la crise financière, il est certainement assez tard pour ouvrir un café de banque et ainsi courtiser la confiance perdue des clients et des investisseurs. Mais pourquoi pas un café financier temporaire pour informer sur les possibilités d’investissement moderne ?

La visite d’une banque comme expérience sociale

Les visites bancaires peuvent être une expérience sociale. Cela peut être observé dans les invitations à des événements spéciaux où la haute société régionale ou nationale se réunit dans les locaux d’une banque ou d’une caisse d’épargne. Avec les pop-up stores, cela peut être transféré à la clientèle normale. Le principe du succès d’un magasin pop-up est que plus il est exclusif, surprenant et innovant, plus le chiffre d’affaires est élevé. Les pop-up stores sont souvent associés à des campagnes de marketing de guérilla et relient donc aussi le monde hors ligne au monde en ligne. Les pop-ups peuvent également servir de contrepoids à la tendance en ligne. C’est un aspect particulièrement précieux pour les banques et les caisses d’épargne. Les concepts spécifiques aux groupes cibles peuvent également être bien testés en choisissant un lieu spécifique. 

Mise en scène pour les produits bancaires

Comment transformer un téléphone ennuyeux en une marque à succès ? Apple l’a démontré avec l’iPhone. Et même les produits financiers ennuyeux pourraient être rendus plus attrayants pour les clients grâce à des présentations spéciales et à des expériences de conseil nouvelles et inhabituelles. Surtout, les nouveaux services bancaires pourraient être présentés, testés et commercialisés avec beaucoup plus d’attention. Aux États-Unis, plusieurs banques ont déjà testé des pop-ups pour la présentation de nouveaux produits bancaires mobiles, de nouveaux concepts de comptoir et de nouveaux terminaux de point de vente.

Publicité pour le monde hors ligne

Tout comme le shopping hors ligne offre une valeur ajoutée sociale et émotionnelle par rapport au shopping en ligne, la banque en agence doit également offrir une valeur ajoutée par rapport à la banque numérique. Les succursales pop-up pourraient être une approche génératrice de valeur et d’avantages dans ce domaine. Même les sociétés Internet ont expérimenté des concepts de pop-up, par exemple Amazon dans le commerce de Noël, pour rendre les biens visibles et tangibles. En attendant, Amazon aux États-Unis a décidé de fermer ses magasins pop-up et d’ouvrir un certain nombre de points de vente permanents. Aliaba a testé les nouvelles technologies numériques dans des pop-ups de mode. L’intelligence artificielle et la réalité augmentée doivent fournir aux clients de nouvelles façons d’aborder la mode.

Facteurs de succès des pop-up stores

Les pop-ups ne sont ouverts que pendant une période limitée et sont généralement liés à un sujet spécifique. Les facteurs décisifs pour le succès sont :

Les pop-up stores valent la peine d’être valorisés

Les succursales pop-up sont un concept novateur dont les coûts et les risques sont limités et gérables, pour les banques et les caisses d’épargne. Ce sont avant tout des événements, ils permettent aux banques de tester, d’évaluer et de s’adapter rapidement, en veillant à ce qu’elles suivent les exigences et les tendances des clients. Elles sont idéales pour développer de nouveaux groupes de clients ou pour essayer de nouveaux concepts de produits ou de vente. Ils suscitent une attention accrue dans le cadre de certaines campagnes de marketing et offrent ainsi un moyen attrayant et flexible de donner un nouvel élan au canal de distribution fixe de l’agence bancaire.