Consulter des avis en ligne sur le portage salarial

 

L’entrepreneuriat est une aventure qui comporte beaucoup de risques. Elle l’est encore plus lorsque l’entrepreneur décide de quitter son emploi pour s’adonner entièrement à la concrétisation de son projet. Dans cette logique, le portage salarial représente une alternative intéressante qui est bénéfique pour toutes les parties concernées. Cette option permet de travailler de manière autonome sans pour autant perdre tous les avantages relatifs au statut d’employé/salarié. Les formalités administratives sont plus simples, ce qui les rend automatiquement opérationnels. Découvrez dans ce guide du portage, l’essentiel à connaitre sur cette nouvelle forme d’emploi qui fait fureur sur le marché du travail.

Guide du portage : définition

Il s’agit d’une nouvelle forme d’emploi qui peut être placée à mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat. C’est un concept qui permet à un consultant de monter une activité professionnelle de façon autonome sans pour autant être privé de la couverture sociale reliée à son statut de salarié. Le but de cette forme d’emploi est donc de changer les honoraires reçus par les consultants et de leur permettre de réaliser leurs activités en toute indépendance. Avec cette forme de travail, le consultant n’a plus l’obligation de procéder à la création d’une entreprise et de s’enregistrer comme travailleur indépendant pour réaliser des missions dans une structure. Pour plus de détails sur cette notion, rendez-vous sur ce site.

À l’origine, dans les années 80, cette forme d’emploi était essentiellement destinée aux cadres qui avaient envie de réaliser des missions en attendant de signer un CDI ou encore aux personnes retraitées qui voulaient rester compétitives sur le marché. Mais aujourd’hui, ce concept s’est beaucoup amélioré et touche désormais un grand public. Des jeunes diplômes à leur recherche d’une indépendance aux retraités qui veulent transmettre leurs expériences en passant par les femmes qui aimeraient concilier leur vie professionnelle et familiale, le nombre de personnes à se tourner vers cette forme d’emploi augmente de plus en plus.

Quel est le principe de ce concept ?

Le concept de l’emploi porté met principalement en relation 3 parties : le consultant porté, l’entreprise intermédiaire et le client. Ce dernier peut être une structure, une association, une administration ou encore une collectivité locale qui n’a pas besoin des prestations d’un expert sur un ou plusieurs sujets. Le consultant porté est spécialisé dans un ou plusieurs domaines et réalise donc des missions dans une société. Quant à l’entreprise porteuse, elle représente le point de rencontre entre le « porté » et le client.

Le principe est assez simple. Le consultant se lance à la recherche des diverses missions en entreprise et réalise une inscription auprès d’une société porteuse de son choix. Cette dernière se chargera d’établir un accord de service avec le client. Autrement dit, c’est elle qui valide la mission et qui s’occupe de la facturation de la prestation. Parallèlement, elle établit un autre contrat de travail avec le consultant et lui verse une rémunération. Le porté n’a plus qu’à se charger de l’activité à réaliser.

Guide du portage salarial : quels sont les avantages de cette forme d’emploi ?

En premier, le consultant bénéficie d’une sécurité du statut. Avec le statut de salarié porté, le consultant garde les mêmes avantages qu’un employé d’entreprise rémunéré. Autrement dit, il ne perçoit pas des honoraires, mais un salaire qui est calculé en intégrant les indemnités de congés, la prime de précarité et la couverture sociale. Au même titre que le salarié d’entreprise classique, le porté à droit aux services sociaux tels que : la sécurité sociale, une complémentaire santé et l’assurance prévoyance retraite.

Cette forme d’emploi lui permet également de faire des économies par rapport au montage d’une activité. Il n’a pas besoin de s’enregistrer et de payer différentes taxes pour exercer ses activités. Il ne court pas le danger de perdre son patrimoine personnel et peut se perfectionner comme tout salarié d’entreprise classique. Par ailleurs, il reste malgré tout indépendant dans la réalisation de ses missions. Toutes les tâches administratives sont prises en charge par la société porteuse et le consultant peut donc se consacrer pleinement à son cœur de métier. Le porté bénéficie également de l’assurance responsabilité civile professionnelle de la société.

Quels sont les différents avis sur cette forme d’emploi ?

Pour clore ce guide, voici un récapitulatif sur le portage salarial et les avis des consultants sur ce concept. En recensant les différents témoignages des portés, il est possible de présenter ces avis en plusieurs points :

  • Ce concept répond aux besoins de liberté, de flexibilité et de fiabilité des consultants,
  • Cette forme d’emploi permet de se lancer dans l’entrepreneuriat sans avoir à subir la pression des diverses charges sociales,
  • Cette alternative apporte plus de crédibilité face aux clients, une simplicité d’organisation sans occulter le gain de temps considérable,
  • C’est une solution maximale pour essayer et lancer son activité sans courir de dangers tout en gardant le contrôle,
  • Il permet également d’exercer une activité qui peut se transformer facilement en entreprise.