« Nous nous interrogeons sur notre système de billetterie : est-il possible de faire un tarif normal, un tarif abonnement pour la saison, un tarif pour les familles, puis un tarif pour les demandeurs d’emplois et les étudiants et enfin des billets exonérés ; si oui, pouvons-nous changer les prix de ces tarifs d’un concert à l’autre ? »

Aucune législation ne limite le nombre de tarifs que vous pouvez fixer. Néanmoins, dans l’élaboration de vos tarifs et compte tenu de votre système de billetterie, les contraintes liées aux mentions à faire apparaître sur les billets doivent être prises en compte.

Le billet doit comporter entre autres mentions obligatoires : la catégorie de place et le prix global payé par le spectateur ou la mention de la gratuité. Ainsi, à chacun des différents tarifs que vous fixez, devra correspondre un type de billet. Vous pouvez utiliser des carnets de billets différents pour chaque tarif. Par exemple, si vous avez trois catégories de places avec pour chacune un tarif normal et 4 tarifs réduits, il vous faut utiliser 15 types de billets (15 types de carnets différents). Si, en outre, les tarifs changent pour chaque concert, les différents types de billets devront être modifiés à chaque fois.